Des livres

Le livre-galerie
« Gardens Around the World »

Ce livre documente un projet d’échange interculturel hors pair. Le concept consistait à envoyer des créations textiles sur le thème du jardin en Afghanistan pour qu’elles soient conjuguées à quatre mains. Une aventure en trois étapes entre l’Europe – l’Afghanistan – l’Europe.

Le point de départ : un appel à participation auprès des Européens pour proposer des ébauches au format A3, orientées autour de leur vision des jardins. Les Afghanes auraient la possibilité d’y répondre en les prolongeant de leurs propres créations brodées. Tous les participants avaient carte blanche pour composer selon leur propre style.

En décembre 2015, 72 ébauches en provenance de 11 pays européens furent sélectionnées par un jury. Ces œuvres « en gestation » s’envolèrent en février 2016 pour l’Afghanistan et furent distribuées à 72 brodeuses des villages de Laghmani. Leurs réponses : des expressions très différentes quant à leur conception et leur esthétique du jardin.

Au retour en Europe en juin 2016, les Européens récupérèrent leurs ébauches brodées pour les finaliser selon leur ressenti. Certains prirent la décision de laisser l’ouvrage tel quel, tandis que d’autres complétèrent ici et là, voire « retournèrent » complètement le jardin.

Le livre-galerie « Gardens Around the World » présente non seulement les œuvres finalisées, mais aussi les différents stades du processus de chaque réalisation qui réserve une belle place aux imprévus. Les résultats montrent comment des personnes de cultures différentes se rencontrent et dialoguent grâce au langage de l’art textile. Les nombreuses photos toutes en couleurs des détails vous invitent à rendre visite à ce jardin botanique particulier.

168 pages, livre relié, en français, 20€ port compris
ISBN: 978-3-87512-552-8, Editeur « Maro » (Allemagne)

Le livre-galerie « Les fils qui unissent » –
Le livre du projet

Ce livre présente l’évolution du projet après les cinq premières années à Laghmani. Ce rapport relate des impressions personnelles au contact des brodeuses et ne doit pas être compris comme une documentation ethnologique. Ce qui a particulièrement impressionné l’auteure, c’est la force exceptionnelle de survie au quotidien dont fait preuve cette population féminine des campagnes de la province au Nord de Kaboul. Malgré la succession des épreuves dramatiques vécues dans cette zone géographique pendant les années de guerre, la rigueur apparente de leur tradition et le fait qu’elles soient isolées du milieu international, malgré tout cela, elles ont su garder un potentiel de créativité inattendu et brodent spontanément des images comme des improvisations. Ces broderies rappellent l’art naïf ou encore l’art brut; il s’agit tout simplement de témoignages qui n’en sont pas moins des petites œuvres artistiques qui parlent à notre âme européenne et savent la toucher.
Le livre présente aussi, aux côtés des résultats positifs du projet, des réalisations artistiques du publique européen. D’une façon systématique une broderie de l’Afghane a servi de germe à la réalisation de l’œuvre et présente la réponse insolite pour une communication subtile entre deux cultures.
Alors qu’aujourd’hui, et ce depuis des années, des informations dramatiques nous parviennent régulièrement de l’Afghanistan, l’auteure se réjouit particulièrement de proposer des nouvelles positives. Les broderies hautes en couleurs et fortes de créativité sont la preuve que ces femmes des campagnes afghanes sont décidées, libres et créatives malgré le désarroi général de leur pays.
Ce livre-galerie de 120 pages présentant plus de 300 photos en couleurs en allemand et anglais, est livré avec un fascicule de traduction en français (gratuit) ; les frais d’affranchissement sont pris en charge par P. Goldenberg.